AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
#PRAYFORPARIS
n'oubliez pas de voter et de remonter le sujet sur bazzart.

 
 You're my caramel macchiato
www.matincalme.forumactif.org

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
je succombe à la tentation
avatar
messages : 18
Dim 8 Nov - 19:07
You're my caramel macchiato  HayWoo;
I wish a simple thank you would suffice

But I know I gotta try harder than that.

C'était une belle journée, le soleil brillait bien haut dans le ciel malgré la fin de l'automne qui commençait doucement à pointer le bout de son nez, il faisait encore assez chaud pour pouvoir mener les entraînements en tenue d'été et franchement, ça n'était pas moi qui allait m'en plaindre, d'ailleurs, en d'autres circonstances, j'aurais certainement eu mes fesses sur le terrain à faire des exercices d'entraînement. Non, je dis en d'autres circonstances parce qu'il se trouve qu'aujourd'hui je suis là, comme un idiot, planté devant la boutique, sur le banc qui fait l'angle, planqué par ce petit arbuste, à épier les mouvements de cet idiot de vendeur. Il n'y a personne, le centre commercial est vide, et c'est compréhensible, un lundi matin, en période de cours, qui vient faire les magasins… A part moi bien sûr, le seul idiot qui suis passé en mode espion dès 8heures à la sonnerie du réveil. Franchement, je ne le fais pas exprès, je sais même pas pourquoi je reviens à chaque fois ici… Qu'est-ce qu'il a de spécial ? Son stupide corps noyé par ses fringues, son léger air de badboy avec sa casquette qu'il a foutu à l'envers, son adorable petit sourire poli qui arrondi ses yeux et… Attendez, quoi ? Ca devient n'importe quoi, je peux pas craquer sur ce mec, il est carrément pas mon style et on dirait carrément qu'il se croit mieux que moi avec son petit air supérieur qui me fait totalement cra-NON ! Quoiqu'il en soit, je vais finir mon caramel macchiato et rentrer bien tranquillement en passant par la case salle de sport plutôt, je pense que ça va me faire du bien ! Et me voilà à me lever du banc en finissant donc ma boisson, la jetant dans la poubelle près de l'entrée de la boutique avant d'entrer dans celle-ci. Et voilà… ❝ Bonjour ! ❞ Je savais que ça devait arriver, comme si je pouvais m'en empêcher. Je soupire en me glissant vers les pantalons alors, le surveillant entre les rayons, il est vraiment pas mal, hein, carrément mon style, un peu petit mais finalement, je suis pas si grand non plus. Mes doigts glissent sur les pantalon en simili cuir et un petit sourire glisse sur mes lèvres, ah, je suis complètement diabolique, sans aucun doute un fils du diable. Je cours presque vers les cabines après avoir vérifié qu'il n'avait rien de mieux à faire ou personne dont s'occuper et je me glisse dans le premier, un pantalon rouge qui moule bien tous les endroits dont le magnifique « Jibooty » dont mes parents m'ont doté. Je pointe la tête hors de la cabine. ❝ HE ! EXCUSE MOI ! Je crois que le pantalon est un peu petit mais… Je ne suis pas certain. J'ai besoin d'un conseil ! ❞ La politesse ? Oh ca va, ça va faire six fois que je m'incruste pendant ses shifts, il me connaît maintenant. Et j'écarte donc le rideau pour laisser apparaître mes cuisses et mes jambes, moulées comme il faut par ce pantalon du feu de dieu.

code by lizzou × gifs by tumblr


_________________

Don't stray too far from me
  for I got a million things to say • and my skin prickles with every single finger you lay on it, i wish you would know the sensations, feel the intensity, burn with my fire. cause i waited far too long, and fell far too deep and you hold the keys that have always been mine to keep.
       
CRACKLE BONES
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
je suis impartial
avatar
messages : 78
Ven 13 Nov - 1:00

SINCHON, NOVEMBRE 2015

OUTFIT C'est encore une longue journée de travail qui s'annonce aujourd'hui, je la vois venir de loin celle-là. En même temps c'est la folie dans la boutique depuis quelques jours, bien plus que d'habitude, et nos toutes nouvelles promotions y sont pour beaucoup c'est sûr. C'est donc le moment de faire de la pub pour ramener le plus de monde possible, et de fidéliser les nouveaux clients surtout. Et en tant que vendeur à temps plein, j'en vois venir des gens tout au long de la journée. Étrangement, je n'oublie jamais un visage, je suis capable de reconnaître n'importe qui qui aurait franchi la porte du magasin. Il faut dire aussi que certains peuvent venir jusqu'à plusieurs fois dans la semaine, ceux-là je les surnomme les "habitués". Souvent, c'est pour repérer ou mettre des vêtements de côté, et à ce moment-là je sais qu'ils prévoient déjà de revenir. Quand je vois à quel point ce magasin marche bien, ça me fait encore plus plaisir d'y travailler malgré les journées épuisantes. Pourtant les magasins de vêtements pour hommes ce n'est pas qui manque à Sinchon, mais ce qu'on propose ici a l'avantage d'attirer les jeunes qui n'hésitent pas à en parler autour d'eux. Moi même il m'arrive souvent de porter des vêtements d'ici, comme ma tenue d'aujourd'hui par exemple. Quelques clients bien matinaux font d'ailleurs leur apparition, et je ne peux m'empêcher de lever les yeux au ciel lorsque j'aperçois l'un d'entre eux, avant de tous les accueillir d'un sourire des plus commercial. Ce petit merdeux aime vraiment venir ici à des heures improbables, il n'est pas censé aller à l'école ou quelques chose comme ça ? En tout cas ça ne m'empêche pas d'avoir ce besoin de le suivre constamment du regard lorsqu'il se déplace d'un rayon à l'autre, guettant le moindre de ses gestes comme si je n'avais pas le choix. Comme s'il me l'avait demandé en entrant. Ma théorie est complètement débile, qu'on se le dise, mais j'ai tellement rien d'autre à faire ce matin... Je peux bien mater un peu, non ? Ce gosse se décide d'ailleurs à se diriger dans une cabine d'essayage après quelques minutes, et j'ai à peine le temps de voir ce qu'il s'apprête à essayer qu'il se rue à l'intérieur. Et j'ai franchement envie de rire parce que je suis tellement en manque que je commence à baver sur un petit. Certes, très mignon et sexy, mais c'est un petit quoi. Il pourrait avoir l'âge de ma sœur, c'est abusé. Et le voilà qui s'adresse à moi pour me demander un conseil. Reste pro Hayden, reste pro. Je le rejoins rapidement près des cabines en tentant de garder un visage neutre, puis le gamin se décide à sortir de la cabine moulé dans un pantalon rouge qui semble avoir été fait pour lui. C'est fait exprès, tout est fait exprès. On veut me tester à coup sûr. Sur le moment je ne montre rien, mais je n'en pense pas moins. Bon, il attend une réponse je crois, je ferais mieux d'arrêter de regarder son butt. « Il te va très bien. Cette couleur n'est pas évidente à porter en général mais elle passe bien sur toi. Tu devrais le prendre. » Je pose mon regard sur lui un instant et j'ai comme l'impression qu'il n'est pas satisfait de ma réponse. Tant pis, il devra se contenter de ça pour aujourd'hui.

electric bird.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
je succombe à la tentation
avatar
messages : 18
Lun 16 Nov - 11:50
You're my caramel macchiato  HayWoo;
I wish a simple thank you would suffice

But I know I gotta try harder than that.

La diplomatie et moi ça faisait clairement deux. Je n'avais jamais été doué pour tous les principes s'y rapprochant ; la discrétion, l'humilité, la douceur, la finesse et bien d'autres m'étaient presque inconnus lorsqu'il s'agissait de drague. Après tout, on m'avait répété bien assez de fois de ne pas avoir honte de mes atouts et qu'à la guerre comme à la guerre, il ne fallait pas avoir peur de servir le grand jeu et chez moi, le grand jeu se situait sous la taille, voilà. Franchement, je ne connaissait que trop peu de personnes qui pouvaient résister au Jibooty alors si c'était pas mon arme ultime, quelle était elle ? Pourtant, en se pointant de sa démarche assurée et tranquille, il n'avait pas l'air plus affecté que ça, le petit vendeur. Ah… Je pouvais déjà plus le voir avec son sale sourire commercial qu'il servait à tout le monde et son nez à peine plissé qui voulait sûrement dire 'Pourquoi tu m'emmerdes sale mioche'… Je serre un peu les dents quand il me complimente de façon si banale. Ah ouais, hein ? En plus y'a son accent qui ressort c'est super excitant séri- QUOI ?! Hm… Bon… Il n'aime pas le rouge alors. ❝ Hm… Je vais réfléchir alors… Attends. ❞ Ca n'était à nouveau ni poli ni une question ni rien qui laisse place à un non potentiel, je n'étais pas riche pour rien, j'avais été habitué à ce qu'on fasse ce que je voulais, surtout avec les querelles constantes des parents pour s'accaparer notre amour. Alors je claque le rideau fermé pour glisser hors de cette merveille de pantalon que je mets sur le côté parce qu'il me va trop bien pour laisser un mec sans formes le porter. J'enfile le noir alors, le simili cuir est une des meilleures matières pour ce genre de choses, non ? J'ouvre le rideau d'un mouvement vif, un sourire en coin adornant mes lèvres alors que je me baisse doucement, de profil, lissant la matière sur mes cuisses tout en faisant un maximum pour me pencher d'une façon à peine exagérée, exposant un superbe S avant de me redresser pour me tourner légèrement, le laissant admirer chaque angle de ma personne, un peu plus et on pourrait croire que je tente de me vendre ? Et j'ai l'impression que plus je pousse et plus il s'enfuit, c'est agaçant, non ? J'aimerais un peu de reconnaissance pour mes durs essais à capter son attention. ❝ Le noir va à tout le monde, non ? C'est banal… Mais en même temps la matière est vraiment de bonne qualité, je trouve que ça me met en valeur, ça me boudine pas du tout. ❞ Imbu ? Je dirais réaliste, franchement, même si on me déteste, on ne peut pas m'enlever le fait que j'ai un corps à en faire baver plus d'un, disons que la nature a été plutôt clémente le jour où elle m'a créé et que moi, jusque là, j'ai bien pris soin de tout ce que j'avais en stock.

code by lizzou × gifs by tumblr


_________________

Don't stray too far from me
  for I got a million things to say • and my skin prickles with every single finger you lay on it, i wish you would know the sensations, feel the intensity, burn with my fire. cause i waited far too long, and fell far too deep and you hold the keys that have always been mine to keep.
       
CRACKLE BONES
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
je suis impartial
avatar
messages : 78
Lun 23 Nov - 21:58

SINCHON, NOVEMBRE 2015

OUTFIT Attends. Euh, ok ? C'est pas comme si j'avais un magasin à faire tourner et d'autres clients à encaisser ou renseigner, hein. Je le laisse se glisser derrière le rideau de la cabine d'essayage avant de rouler des yeux maintenant qu'il ne peut plus me voir, puis je balaie rapidement la pièce du regard. Et force est de constater qu'il n'y a plus l'ombre d'un chat à la boutique à présent, mis à part lui et moi. Presque personne ne vient faire du shopping le matin de toute manière, encore moins un lundi. Bon et bien il semblerait que j'aie tout mon temps pour lui finalement. J'ai à peine le temps de soupirer à cette conclusion et de replacer ma casquette que le gamin se montre à nouveau, cette fois-ci moulé dans un pantalon en simili cuir noir. Damn. Je croise les bras parce que je ne sais absolument pas quoi faire de mon corps ou comment me tenir, tandis qu'il... Pose devant moi ? Je ne sais pas vraiment ce qu'il cherche à faire, mais c'est un peu gênant à regarder. Oui je sais, ce pantalon te va bien, on dirait que t'es fait pour le porter ou qu'il est fait pour que tu le portes, bla bla bla... Mais franchement, je trouve ça dingue de se la péter à ce point n'empêche. D'accord il a pas tort, il le met grave en valeur, mais ce morveux a bien besoin de redescendre sur Terre quand même. « T'as raison, c'est vrai que le noir va à tout le monde. Et ce nouveau pantalon est très bien sur toi, tout comme le rouge de tout à l'heure. » Je réponds finalement, parce que j'ai quand même des objectifs à remplir en tant que vendeur, et que j'ai surtout hâte qu'il se décide à en prendre au moins un pour que je puisse l'encaisser. Après tout il est venu pour ça, non ? « Du coup tu choisis lequel ? A moins que tu te sois décidé à prendre les deux ? » Je demande tout de suite après, ne le laissant pas le temps de répondre à la suite de mes premiers mots. Il faut absolument que je reste professionnel en toute circonstance, sinon il va croire qu'il peut se permettre d'être mon pote et abuser de mon temps ou je ne sais quoi.

electric bird.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
je succombe à la tentation
avatar
messages : 18
Mar 24 Nov - 21:23
You're my caramel macchiato  HayWoo;
I wish a simple thank you would suffice

But I know I gotta try harder than that.

C'est frustrant, c'est énervant, c'est agaçant, le voir comme ça avec son petit visage stoïque et magnifiquement beau, comme une statue de marbre, l'air de dire « tu me saoules mais on dirait bien que je suis payé pour te regarder te trémousser ». Et moi je suis là, gomme un gosse qui fait un caprice, comme un chien dont le maître boude, comme un pauvre mendiant d'attention aux yeux de ce magnifique spécimen. Je me sens un peu idiot… Ou peut être beaucoup idiot et alors que la dernière fois j'avais l'impression qu'il me courait après, voilà qu'il était aussi froid qu'avec n'importe lequel des autres laiderons de clients. Bien… Si je perds mon temps alors. ❝ Je vais prendre les deux. De toute façon ils me vont bien quoi qu'il arrive. ❞ Je me fous éperdument de ces pantalons dont j'ai certainement un modèle similaire dans le fond de mon dressing, merci maman. Je ferais bien un tour au bord du lac après, juste histoire de briser quelques couples par ma simple présence, histoire de vérifier que je suis toujours irrésistible et que c'est bien lui qui a quelque chose d'anormal dans ses goûts. Et alors que je me tourne pour tirer le rideau, mes lèvres se tirent dans un petit rictus séducteur et je glisse mes doigts sur la fermeture du slim pour l'ouvrir sans prendre la peine de me cacher de la vue du petit blondinet, tournant bien dans tous les sens sans manquer de grâce de sorte à ce qu'il puisse admirer tout ce que m'a donné mère nature, sagement emballé dans un boxer batman. Il est super bien ce boxer, ok ? Bref, heureusement, j'ai pas le string léopard que mon idiot de meilleur ami m'a fait porter pour ce sale pari atroce… Hm… Bref… Donc je finis tout de même par me glisser à nouveau dans mon pantalon à moi, l'ajustant un peu sur mes hanches et mes mollets, en lissant les plis. Moi ? Une vraie fille ? Les fringues, avec les cheveux, c'est la première chose qu'une personne voit de nous, et j'aime que cette première chose soit impeccable en ce qui me concerne. Parfaite et sans le moindre accro, comme je le suis. Je me regarde un moment dans la glace et ébouriffe mes cheveux pour les replacer de cette façon si sexy dont j'ai le secret, même si le blondinet semble aussi posséder des secrets de beauté. ❝ Bon… Alors on passe en caisse. ❞

code by lizzou × gifs by tumblr


_________________

Don't stray too far from me
  for I got a million things to say • and my skin prickles with every single finger you lay on it, i wish you would know the sensations, feel the intensity, burn with my fire. cause i waited far too long, and fell far too deep and you hold the keys that have always been mine to keep.
       
CRACKLE BONES
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
je suis impartial
avatar
messages : 78
Mer 2 Déc - 21:25

SINCHON, NOVEMBRE 2015

OUTFIT Je trouve l'assurance de ce garçon assez amusante en fin de compte. Il a confiance en ses atouts et ça se voit, et puis il faut dire ce qu'il est : il a toutes les raisons d'être aussi sûr de lui. Son corps semble avoir été taillé sur mesure tel une statue grecque et lorsque je m'attarde deux secondes de trop sur sa personne, je me mets à penser à différentes manières de le soumettre à moi alors que mon propre corps entre en transe. T'es trop en manque Hayden, c'est pathétique. Et comme si ça ne suffisait pas, parce que Dieu aime bien tester ma patience de temps à autre, voilà que le gamin se met presque à poil sous mes yeux, et je détecte rapidement un boxer à l’effigie de Batman sous le vêtement. C'est mignon. Mais merde quoi, le rideau a été placé là pour une raison à ce que je sache. Visiblement, c'est tellement plus amusant de se déshabiller à la vue de tout le magasin, enfin de moi étant donné que je suis le seul présent pour le moment. Ces cuisses seraient capable de te briser en deux, c'est abusé... Je ne sais plus vraiment s'il se rend compte de ce qu'il fait car il s'empresse quand même de remettre son pantalon, et je finis par me dire qu'il a juste oublié de tirer le rideau et que tout ça n'était qu'un malentendu. Après avoir fait comme si je n'avais rien vu du spectacle en restant le plus stoïque possible, je finis par l'entraîner à la caisse en silence pour qu'il effectue ses achats et qu'on en finisse. Mais ai-je vraiment envie qu'on en finisse tous les deux ? En voilà une bonne question. Et alors qu'il s'apprête à partir, je lui balance la première chose qui me vient à l'esprit, l'air de rien. « Au fait, j'ai jamais eu l'occasion de me renseigner mais t'es du coin ? Parce que c'est pas la première fois que je te vois traîner ici et du coup j'me suis posé la question. » Ou comment lui faire comprendre que je l'ai remarqué depuis longtemps et qu'il ne m'est pas resté insensible.

electric bird.

_________________

in the mood for you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 

You're my caramel macchiato

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» CARAMEL 5 MOIS - ADOPTE
» Oeufs au lait ou crème caramel.
» Pommes au four et caramel
» Caramel caniche roux 2003 au refuge de Morée 41
» Vive le caramel *SBAFF* Gomen, Nodoka & Cie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
☆ MATIN CALME ☆ ::  :: est de séoul. :: sinchon.-